Et si …

Rappelez vous le souvenir du dernier « et si ». Et si on était pas si con ? Et si la voisine d’à coter me regardait? (sans doute des restes du club dorothé) Et si je savais où je vais ? Et si j’avais le temps de faire ce que je veut ? Et si j’arrêtais de me prendre la tête avec la personne avec qui je vis ? Et si les boulangerie fermaient plus tard ? Et si on pouvait achetez ce qu’on veut quand on veut ? Et si les ananas qu’on achètent au super marcher était bon ? Et si on pouvait avoir un chat et un chien, un enfant et continuer à faire la fête ? Et si on arrêtais de se poser milles question ? Et si il n’y avait pas la mort ? Et si je tombait amoureux de ma boulangère qui à un chien et continue de faire la fête ? Et si je matait le dernier épisode de ma série préféré avant de me mettre au boulot ? Et si j’arrêtais de bosser ? Et si je vivait pas procuration en donnant du vieux pain sur mon balcon (je suis amoureux d’une boulangère ça aide) pour tirer les moineaux et les pigeons ?

Pourquoi es-ce qu’on se prend la tête comme ça ? tous le temps … pour le présent, le passé ou le futur. Et si j’avais mis l’autre pantalon ? Et si j’avais pas rencontrer mes amis ? Et si je croisait l’amour à la sortie de la charcuterie ? On est fatiguant à s’interroger en permanence et même en le sachant on ne peu pas s’en empêcher. On vénère des Héros qui vivent sans se poser de question. Tous ces hommes qui suivent un code qui n’ai pas le notre. Pensez vous que Indiana Jones (pardon henri jones junior) se pose des questions avant de se taper la playmate du mois de juillet de savoir si demain elle portera des souliers marron qui n’irons pas avec son chapeaux ? d’une lui non mais je suis sur qu’elle oui et de deux même si c’est le cas on ne veut pas le savoir c’est un héros il doit sauter entre les balles, insulter le méchant et romancer avec les sexy girls du film. C’est aussi parce qu’il n’a pas à se poser la question de ce qu’il mangera demain midi qu’on l’aime de manière inconditionnelle et irrationnelle. Ne serait-ce pas ces personnes qui serait nos nouveaux modèles à atteindre lorsque l’âge d’homme se profile ? peu être ou peu être pas. On rêve peu être simplement de dépasser celui qu’on est et de devenir l’être parfait sans peur, colère, haine, vengeance, amour, excès, pardon que l’on voit dans ces hommes et ces femmes qui joue de l’instinct pur dans notre petit ou grand écrans.

Enfin voilà déjà trop de réflexion pour une journée de reprise … et cela alors qu’une image aurait suffit à résumer la situation.

 

minihumour094.jpg

Laisser un commentaire